À Paris, la diaspora sénégalaise se prépare à la présidentielle

68

9f7d3c988b9ac528c8a1e0a7634c6bffabb069f8À trois jours de l’élection présidentielle sénégalaise du 24 février, la diaspora se mobilise. À Paris, des citoyens sénégalais patientent pour recevoir leur carte électorale, faute de quoi ils ne pourront pas voter. Les journalistes Abdallah Malkawi et Nicolas Germain ont rencontré des électeurs qui attendent des heures au Consulat sénégalais, sans certitude d’obtention ce papier officiel. Le consul général du Sénégal à Paris, Amadou Diallo, assure qu’il ne s’agit pas d’une volonté de les exclure en tant que citoyen, mais d’une disposition du code électoral, qui prévoit un calendrier strict. Les Sénégalais de l’étranger représentent moins de 5% de l’électorat, mais ils ont du poids, et leurs avis est très écouté. En France, 6 5000 citoyens sénégalais sont inscrits sur les listes électorales, répartis en 116 bureaux de vote, dont 89 à Paris.