meddd

Commission Mondiale pour l’Adaptation: L’Afrique représentée par le Sénégal

126

medddLe 16 octobre dernier, le Professeur Mame Thierno DIENG, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, a représenté le Chef d’Etat, le Président Macky Sall, au lancement de la Commission Mondiale pour l’Adaptation (Global Commission for Adaptation – GCA) à La Haye aux Pays Bas, aux côtés de Mr Ban KI-MOON, 8ème Secrétaire Général des Nations Unies, du Premier Ministre du Royaume des Pays Bas, Mr Mark RUTTE, de la Directrice Exécutive de la Banque Mondiale, de Mme Kristalina GEORGIEVA, du Ministre de l’Ecologie et de l’Environnement de Chine, de Mr LI Gandjie, ainsi que d’autres personnalités venues de plus de 20 pays à travers le monde, et certaines comme Bill GATES et Thérésa MAY par vidéo. L’Afrique était représentée par le Sénégal et l’Afrique du Sud.

Un message fort a été délivré lors du lancement orchestré par Patrick VERKOOIJEN, Directeur Exécutif de la GCA. En effet, les engagements pris depuis l’Accord de Parisne permettent pas de rester à une augmentation de la température en-dessous de 2°C, et l’alerte lancée par le GIEC (Groupe Internationaux d’Experts sur le Climat) lors de la remise de son rapport le 8 octobre dernier est claire : nous avons déjà perdu trop de temps et nous devons donc agir rapidement et ensemble. L’avenir de l’humanité dépend de notre capacité à former une coalition mondiale basée sur l’action.

Le Ministre Mame Thierno DIENG, accompagné par l’Ambassadeur du Sénégal aux Pays Bas, Mr Momar GUEYE, et par la Directrice de l’Environnement et des Etablissements Classés, Mariline DIARA, a rappelé la vulnérabilité de notre pays face au changement climatique tant sur le plan physique, avec une côte longue de 700 km mais aussi une agriculture encore trop dépendante du régime pluviométrique, que sur le plan financier.

Lors du « Dialogue avec les parties prenantes », le Sénégal a annoncé le pré-lancement de la Plateforme WACA (West Africa Coastal Areas) organisé par la Banque Mondiale (BM), l’UEMOA et le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable le 8 novembre à Dakar ; pré-lancement qui réunira les pays côtiers de la côte ouest africaine et les partenaires techniques et financiers pour la mise en synergie des plans d’action nationaux et régionaux. Le Sénégal a également annoncé le lancement de la Plateforme en janvier 2019 par le Chef d’Etat Macky Sall, en présence de ses homologues des pays côtiers africains.

Cette information a été très favorablement accueillie et cette plateforme doit être mise en relation avec les actions à initier par la GCA.

Parallèlement au lancement de la GCA, la délégation sénégalaise a couru « un véritable marathon », entre le 16 et le 17 octobre, parfaitement organisé par le Royaume des Pays Bas.

En effet, le 16 octobre dans la matinée, le Ministre de l’Environnement a été reçu par le Directeur de l’Institut DELTARES, Mr Ron Thiemann, en présence de l’expert côtier, Mr Christophe Brière, pour échanger sur le problème de l’érosion côtière et plus particulièrement à Saint-Louis où DELTARES intervient avec le bureau EGIS-EAU dans le cadre du projet « Villes durables » financé par le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), la BM et le Fonds Nordique de Développement (FND) pour aboutir à une modélisation fluvio-marine de toute la zone du Gandiolais.

L’actuelle philosophie des Pays Bas de travailler avec la nature plutôt que de travailler contre la nature a été rappelée, et le Ministre Mame Thierno DIENG a montré son enthousiasme pour cette vision particulièrement adaptée à la zone littorale.

La visite du 17 octobre, guidée par Mr Job DRONKERS expert côtier et Mr Robert SLOMP du Ministère de l’Infrastructure et de la Gestion de l’Eau,a été l’occasion pour le Ministre de découvrir la côte néerlandaise et les solutions « softs » de protection côtière avec, depuis quelques décennies, la priorité donnée aux rechargement en sable à partir de réserves identifiées en mer sur le plateau continental.

L’après-midi s’est déroulée au Ministère des Affaires Etrangères. Tout d’abord avec le Directeur Général Adjoint, Mme Brigitta TAZELAAR, qui s’est réjouie avec Mr Jan HIJKOOP, du Département de la Croissance Inclusive et Verte, de l’évolution du partenariat entre le Sénégal et les Pays Bas. Ensuite lors de la réunion avec l’Agence Néerlandaise pour les Entreprises(RVO) des thématiques telles que celle de la dépollution de la baie de Hann a été abordée. En effet, les Pays Bas ont signé la convention de financement de ce projet en septembre dernier à Dakar.Mme Sylvia Dorland (RV0) a également manifesté l’intérêt des Pays Bas pour la Plateforme WACA, et indiqué que les Pays Bas seraient présents lors du pré-lancement du 8 novembre.

Enfin, pour terminer cette mission, la délégation sénégalaise a rencontré Mme Tanya VAN GOOL, Vice-Présidente de la Commission Néerlandaise pour l’Evaluation Environnementale (CNEE), ainsi que l’expert de la CNEE pour le Sénégal, Mr Sibout NOOTEBOOM. Celui-ci a participé activement cette année à la Conférence Nationale sur le Développement Durable (CNDD) parrainé par le Royaume des Pays Bas représenté par son Excellence l’Ambassadeur des Pays Bas, Mr Théo PETERS. Mr NOOTEBOOM est très présent dans l’accompagnement de la mise en place d’un cadre stratégique d’évaluation environnementale et sociale dans le secteur pétrolier et gazier.